Nous écrire

Quelles sont les caractéristiques de la communication pédagogique ?

Il n’est nul doute que la planète terre regorge de savants et de connaisseurs dans les différents domaines de formation. Ce qui fait pourtant la différence, c’est bien le niveau de compétences, qui ne consiste pas seulement à posséder de nombreuses données et informations scientifiques ou vérifiées dans le cerveau, mais aussi et surtout à être pourvu de la capacité de bien les transmettre. Si la transmission des connaissances et du savoir-faire s’opère moyennant la communication, lorsque celle-ci est pédagogique on est face à un canal très prisé. Par essence, la communication pédagogique vise à instruire, éduquer et enseigner par l’usage de méthodes et techniques pratiques. Pour être amené à en faire ce choix, il faut d’abord en connaître les traits caractéristiques en lisant cet article.

Les caractéristiques notionnelles  de la communication pédagogique

Cerner la notion de communication pédagogique revient à mettre en lumière sa définition, ses différents types et ses éléments.

La communication pédagogique, qu’est-ce que c’est ?

Du point de vue étymologique, la communication pédagogique désigne un échange ou un enseignement donné aux enfants ou avec les enfants. Elle se veut un processus de transmission qui fait appel à une interaction entre un maître, détenteur des informations, et un élève, quêteur de connaissance.

Sur le plan didactique, c'est une activité qui consiste à transmettre un savoir à un auditoire ou à un groupe d’apprenants en employant les méthodes et les procédés pratiques d’instruction et d’éducation idoines et convenables. Par ailleurs, sachez qu’il existe différents types de communication pédagogique.

Les types de communication pédagogique

Il en existe deux : la communication socio-pédagogique et la didactique. La première est un processus qui consiste plutôt à éduquer ou à former les personnes face aux situations liées à la vie sociale. Vous pouvez avoir plus d’informations sur cette communication éducative avec ludodago.com. Retenez qu’elle met en œuvre les voies et moyens qui amènent les individus à comprendre et à savoir appréhender les problèmes sociaux qui se posent.

La seconde, quant à elle, est toute une organisation qui met en application diverses techniques et manières requises pour transmettre aux élèves ou étudiants des instructions et enseignements relatifs à leur discipline de formation.

Les éléments de la communication pédagogique

Les éléments clé d’une communication pédagogique se résument en quatre points essentiels, à savoir :

L’émetteur 

C’est celui qui a pour charge de transmettre un message. Il est la source de l’information à libérer. En contexte d’éducation scolaire et académique, il est identifié au maître, à l’enseignant, au professeur. Dans d’autres circonstances de communication, l’émetteur peut être un conférencier, un formateur, un allocuteur spécifié, etc.

Le récepteur 

C’est la partie qui reçoit le message livré par l’émetteur. Il s’agit de toute personne ou individu en condition d’écoute et d’accueil d’une information. En milieu scolaire et académique, il désigne l’élève, l’étudiant, et en dehors de ces cadres il se réfère à tout apprenant à la recherche d’un savoir.

Le message 

C’est l’information délivrée par l’émetteur à l’adresse des récepteurs. Sur le plan scolaire et académique, il s’agit du savoir, de la connaissance ou de l’enseignement transmis aux destinataires.

Le canal 

Il désigne le moyen emprunté pour assurer le transfert de la connaissance. En communication pédagogique, le principal canal s’avère le langage. Du point de vue linguistique, le langage renvoie à la faculté de mettre en œuvre un système de signes linguistiques, qui constituent la langue, permettant la communication et l’expression des idées ou de la pensée.

Le langage exprime la pensée et l’acte d’une personne. Il consiste en la parole, en l’écriture, en des gestes voire des mimiques si possible. La parole traduit la communication verbale et met en relief la dimension orale, tandis que l’écriture traduit la dimension non verbale ; elle favorise la conservation des informations et permet la mise en évaluation des apprenants.

Ajoutées aux caractéristiques notionnelles, les caractéristiques essentielles offrent le paysage général des traits spécifiques de la communication pédagogique.

Les caractéristiques essentielles de la communication pédagogique

Il  s’agit des éléments intrinsèques et inhérents à une bonne communication pédagogique, à savoir :

Promouvoir un apprentissage actif

Une bonne communication pédagogique promeut un apprentissage actif en ce sens qu’elle implique l’élève dans le processus de l’acquisition de la connaissance. Ce dernier ne reçoit pas le savoir dans une attitude de passivité, mais plutôt dans une dynamique de réelle participation où lui-même interagit.

Provoquer l’engagement des apprenants

La transmission du savoir doit permettre aux étudiants de réaliser trois choses : d’abord, participer à une activité (exposé, discussion, débat, etc) au bout de laquelle ils se verront progresser ; de percevoir ensuite leur propre capacité à réussir une tâche dans laquelle ils sont engagés, pour les faire gagner en confiance en soi ; puis enfin, avoir la possibilité d’opérer des choix et de déterminer la manière dont ils aborderont les diverses tâches qui composent l’activité.

Déclencher les capacités cognitives des étudiants

Cette caractéristique de la communication pédagogique vise à ce que, au cours de leurs apprentissages, les étudiants soient confrontés à des situations à résoudre afin de développer leur potentiel  réflexif, c’est-à-dire leur aptitude à penser, analyser et faire des déductions par eux-mêmes. Les sujets ayant pour consigne d’analyser, de justifier, de démontrer, etc.  constituent bien des exemples possibles.

Permettre le travail personnel et le travail collectif

Le principe de la participation active doit conduire les étudiants à s’impliquer dans leurs apprentissages en deux phases. D’une part, la phase du travail individuel qui consiste à aller chercher les informations, à les réfléchir et à les organiser par soi-même.

D’autre part, la phase du travail en équipe au cours de laquelle les connaissances individuellement acquises seront confrontées avec des opinions d’autrui. De cette façon, les étudiants seront confirmés ou infirmés dans leurs certitudes et, si possible, acquerront des informations complémentaires ou supplémentaires à leurs travaux.

Favoriser le rôle de l’enseignant

Durant les séance de communication pédagogique, il revient à l’enseignant d’initier les caractéristiques précédemment mentionnées. En plus de cette tâche, il lui appartient de concevoir le contexte des apprentissages, de prévoir le dispositif afférent et d’accompagner les apprenants, surtout lors du déroulement des travaux en équipe.

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Nous serions ravis d'entamer une collaboration avec vous! Blog sur l'écologie - Blog sur l'environnement - Blog Santé - Blog sportif - Blog Bien-être - Trucs et astuces pour vivre mieux. Création site - Création site pas cher - Les meilleurs livres pour apprendre l'immobilier - Coach en bricolage - Soirées SBK
Réparation des objets
Thématiques